Veille technologique

Le fait d’être journaliste donne accès à beaucoup d’informations et ouvre des portes. C’est un fait. Ajoutez à cette base de départ une réelle faculté à aller chercher de l’information et à lire entre les lignes, et vous obtenez une veille tout ce qu’il y a de plus efficace.

Bien sûr, tout le monde peut taper un mot clé dans Google et récolter ce qui tombe. Mais, quand on sait chercher, en allant à la source (un truc de journaliste), on obtient une meilleure information, plus détaillée et non déformée par le prisme d’un média - ou pire, d'un blog - qui a pu mal la comprendre.

Le fait aussi de vivre des expériences (essais de concept cars, Tech days) me donne un avantage complémentaire.

Pour l’anecdote, un de mes clients – à qui on impose un système de veille mutualisé par ailleurs – préfère faire appel à moi parce que je propose une veille technologique plus pertinente, plus globale et bien plus riche. De plus, ma veille ne s’interrompt pas pendant les vacances.

Publié par Laurent Meillaud. Publié dans veille technologique

Imprimer